mercredi, 15 avril 2015

REUNION DE CONSULTATION ET D’INFORMATION

Le Pôle des Métiers d’Art de Palalda se développe. De nouveaux artisans installent leurs ateliers afin de diversifier l’offre et de proposer de nouvelles créations. Une exposition permanente sur les différents types de Grenats sera inaugurée lors du Printemps de Palalda. Le marché artisanal hebdomadaire  vous donne désormais rendez-vous tous les vendredis à partir de 18h00 pour une soirée conviviale agrémentée d’animations musicales. Le premier marché se déroulera le vendredi 22 mai, week-end de la Pentecôte et week-end du  Festival  de la Montagne avec sa célèbre « Vallespir Skyrace.

L’association organise également un vide grenier dans les rues du village et vous invite à l’inauguration du « Four à Pain » artisanal le dimanche 26 mai.

Le Pôle des Métiers d’Art, associé aux Moulins des Arts d’Arles sur Tech, est un formidable vecteur de développement économique pour Palalda et le territoire.

 

Jeanne-Marie Bresson, Déléguée à Palalda et Adjointe Histoire, Mémoire & Patrimoine, en présence de nombreux élus, invite tous les habitants de Palalda afin de leur présenter les différentes activités du Pôle des métiers d’Art et d’associer les palaldéens à une réflexion sur une appellation attractive pour l’ensemble des 5 musées de Palalda lors d’une réunion qui se déroulera en mairie de Palalda le jeudi 16 avril à 18h00.   

10:56 Publié dans Patrimoine | Tags : palalda | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

dimanche, 16 novembre 2014

Visite de la Préfète des Pyrénées-Orientales Josiane Chevalier d’Arjowiggins Healthcare

Continuant son tour des entreprises du département, la Préfète des Pyrénées-Orientales Josiane Chevalier s’est arrêtée quelques heures ce jeudi 6 novembre au sein de l’un des poumons du Vallespir, l’usine d’Arjowiggins Healthcare, en compagnie du Sous-Préfet de Céret Gilles Giuliani et du maire d’Amélie-Les-Bains Alexandre Raynal. 

IMG_4730.JPG

Arjowiggins Healthcare est un des leaders mondiaux de l’emballage de dispositifs médicaux stériles, exportant 95% de sa production à parts égales entre l’Amérique, l’Asie et l’Europe. Le site implanté à l’entrée d’Amélie-les-Bains en est le siège et regroupe les principales activités de production, la R&D et les fonctions supports. L’entreprise possède également plusieurs autres sites dans le monde où s’effectuent de la logistique, de l’administration des ventes et certaines étapes de la production.

 Au cours des discussions avec les dirigeants, la Préfète a pu s’apercevoir de l’énorme défi de l’entreprise, historique fabricant de papier du département devenant au fil des ans un acteur à part entière du monde de la santé. Les exigences du secteur de la santé conduisent l’entreprise a profondément modifier ses méthodes de travail en s’appuyant sur une équipe initiée aux contraintes industrielles.

IMG_4751.JPG

La visite des ateliers a été l’occasion pour la Préfète de voir les deux derniers investissements majeurs effectués sur le site. Le premier, il y a deux ans, consistait en l’installation d’une machine d’impression et couchage, permettant de cibler de nouveaux marchés en proposant des produits à plus forte valeur ajoutée.

Le second est entré en phase d’exploitation en début d’année : il s’agit de 2 chaudières à biomasse, installées et exploitées par Cofely Services, filiale du groupe GDF-Suez, et cofinancées par l’Ademe. Ces chaudières fournissent 95% de l’énorme quantité de vapeur nécessaire au process. Remplaçant d’anciennes chaudières fonctionnant au gaz, cet équipement permet à Arjowiggins Healthcare d’éviter le rejet de plus de 16 000 tonnes de CO2 par an et offre l’occasion de consolider la filière bois des Pyrénées-Orientales par la consommation de 35 000 tonnes de bois-énergie, composées de plaquettes forestières et de palettes broyées. 

La Préfète et son équipe sont reparties en fin d’après-midi, se félicitant de voir une entreprise centenaire éco-responsable et dynamique, résolument tournée vers l’avenir. 

IMG_4761.JPG

 

samedi, 18 janvier 2014

Association Sauvegarde du Patrimoine

L’association « Sauvegarde du Patrimoine » tiendra sa prochaine assemblée générale le mardi 21janvier 2014 à 18h30, salle des Petits Congrès à l’hôtel de Ville d’Amélie-les-Bains et invite toutes les personnes intéressées à y participer.

La chapelle dispose désormais d’un site internet consultable à l’adresse suivante : http://www.chapellesantaengracia.fr

vendredi, 20 septembre 2013

La trentième édition des Journées du Patrimoine. Un succès dans la commune !

Les Journées du Patrimoine 2013 ont commémoré deux anniversaires. D’une part, le centenaire de la loi du 31 décembre, texte fondateur pour la protection des monuments historiques en France. D’autre part, la trentième édition des Journées européennes du Patrimoine. Le thème de cette édition, «  1913-2013 : 100 ans de protection ».

Une occasion pour le service ACS de la ville et Jeanne-Marie Bresson, élue à la culture, de proposer un panel de visites et de conférences très diversifiées qui ont attiré un nombreux public, avide d’informations.

Une très bonne organisation, un grand nombre de visiteurs (plus de deux cents personnes) pour la première animation de ce programme, la visite du site « Arjowiggins Healthcare ». L’usine, inaugurée il y a plus d’un siècle (en 1911) emploie plus de 3000 employés dans le monde. Les produits fabriqués en Vallespir se vendent pour plus de 95% à l’export et sont utilisés par des milliers d’hôpitaux pour des millions de patients. Par groupes de 15, améliens et séjournants  ont pu, tout au long de la journée, entrer dans les entrailles de l’usine et participer à une visite fort instructive, commentée par le personnel du site, très à l’écoute du public.

Le samedi 14 septembre, l’Association Archéologique du Vallespir et Nelly Villeneuve, spécialiste du patrimoine, guide interprète, ont passionné les quelques 70 personnes venues suivre la conférence « Sur la trace des romains » suivie par une visite guidée d’un « Four Romain » et de la « Voute romaine » de l’établissement thermal éponyme, ainsi que celle portant sur la restauration et la protection du patrimoine classé départemental et régional, qu’il soit naturel, immatériel ou bâti.

DSCF2117.JPG

Ces deux journées ont permis la visite libre et gratuite de divers sites et monuments publics et privés de la commune : Eglises St Martin et St Quentin, Chapelles du Rosaire et de Santa Engracia, musée de la Poste et des Traditions Populaires, Etablissement Thermal.

Le dimanche, une trentaine de marcheurs a suivi Alban Borges pour une randonnée à la découverte des fontaines, sources et lavoirs de la commune.

 

Une manifestation qui a  permis de (re) découvrir et de s’approprier le patrimoine amélien.

jeudi, 18 avril 2013

Réunion d’informations et d’échanges sur la reconversion du site de l’ancien hôpital thermal des armées

C’est une importante réunion pour le devenir de notre station qui s’est tenue le 11 avril dernier à l’hôtel de ville d’Amélie-les-Bains. Le maire et son conseil municipal accueillaient le préfet des Pyrénées-Orientales, le sous-préfet d’arrondissement, le député, Pierre Aylagas, Francis Manent, président du Pays Méditerranée, René Ala, président de la communauté de commune du Haut Vallespir, Bernard Remedi, maire, conseiller général du canton de Prats-de-Mollo-la Preste, les maires des communes des deux cantons.

Après un bref historique sur le nom d’Amélie-les-Bains, le maire retraça la genèse du dossier de reconversion de l’hôpital thermal des armées, un site intimement lié à la vie de la commune, bien que partiellement méconnu de nos concitoyens.

DSC_0650.JPG

 

La structure fut achetée par la commune à l’Etat en 2000, pour une somme de plus de 4 millions d’euros. Le projet se divise en deux parties bien distinctes, mais totalement complémentaires. Une partie « thermo-ludique » ou de remise en forme, non médicalisée, en aucun cas concurrentielle avec la Chaîne Thermale du Soleil et une Résidence de Tourisme. Cette dernière  a déjà trouvé un acquéreur qui attend le lancement des travaux de l’ensemble thermo ludique pour démarrer les travaux, les deux parties devant être réalisées concomitamment. La commune, propriétaire de cet ensemble a lancé une délégation de service public,  pour laquelle, six grands groupes ont répondu. Deux ont été retenus avec lesquels la commune est à ce jour en négociation.  Parallèlement, un concours d’architecture a été lancé et trois cabinets européens –un français, un allemand et un espagnol- restent en lice. Le choix du fermier sera connu à la fin du printemps, celui du cabinet d’architecte à l’automne.

La première tranche des travaux a déjà été financée à hauteur de 76% et les partenaires –conseil général, conseil régional, Etat, Europe - ont tous assuré la commune de leur participation pour la deuxième tranche. Devant l’importance de ce projet qui est à l’échelle territoriale, fondamental, pour l’économie de la vallée et pourvoyeur d’emplois et afin d’accélérer le processus, le préfet a proposé d’organiser en préfecture une réunion avec  la commune et des organismes bancaires, comme la Caisse des Dépôts et Consignation depuis peu associée à la Banque Postale, chargée d’aider les communes à financer leurs projets innovants et structurants.

Ce projet est lié à un projet global d’aménagement qui comporte également la  rénovation des gorges du Mondony, lieu mythique du paysage amélien et la création d’un pôle grimpe, avec voies d’escalade, tyrolienne et de nombreux parcours de randonnées et de promenades. L’entrée de cette structure se faisant dans le superbe parc - totalement réaménagé et enfin ouvert au public-  la clientèle pourra aller de l’un à l’autre site.

De même, la commune a réfléchi à la création d’une petite unité industrielle portant sur la fabrication de produits cosmétiques. Au préalable, le Laboratoire Arago et la Faculté de Perpignan ont réalisé une étude sur la « valorisation de l’eau » et une convention a été signée entre ces deux organismes et la commune. Sur six candidats ayant répondu à ce projet, deux grands groupes industriels ont été retenus et l’un d’entre eux fabriquera des produits portant le nom « Amélie-les-Bains », dans un premier temps, hors de la commune puis dans une seconde phase sur un emplacement réservé à cet effet  dans de site.

Pour parfaire cette réunion, Michelle Orliac, directrice du CAUE, a proposé une projection du futur parc et des bâtiments tels qu’ils pourraient être, avec notamment, un parking aérien d’une centaine de place, trois liaisons entre le site et le centre ville,  des promenades dans les différents sites arborés, comme « le Parc Romantique » en rappelant les deux connections aux espaces naturels que représentent les Gorges du Mondony et la Voie Verte.

En conclusion, le maire remercia le sous-préfet pour son importante implication dans ce dossier, de même que le président du Pays Méditerranée et le député et insista sur la très forte attente de l’aboutissement de ce projet, tant de la part de ses administrés que pour la commune, car il aurait souhaité depuis bien longtemps mettre le parc et les bâtiments à disposition de la population et ce, avant que l’ensemble ne subisse quelques dommages. De plus, cet  ensemble contribue à proposer une alternative à la thérapeutique thermale et permet également de diversifier l’offre touristique d’ores et déjà en place dans la vallée aux fins d’en améliorer l’attractivité.

Une visite complète  du site – parc et bâtiments- compléta cette réunion très constructive.

 

DSC_0725.JPG

 

jeudi, 13 septembre 2012

Journées Européennes du Patrimoine.

Pour cette année, les organisateurs de cette29e  édition ont choisi comme thème : « Les Sites cachés ». Ce thème veut ainsi lever  le voile sur un patrimoine qui se trouve derrière les portes, au fond des cours, sous nos pieds, au- dessus de nos têtes, dans l’ombre ou en pleine lumière. Il permet par la même occasion de guider les publics vers des patrimoines méconnus, qu’ils convient d’approcher enfin, pour mieux les connaître et les (re)découvrir.

 

La Conférence d’Hélène Legrais – romancière, connue également pour ses chroniques  sur « France Bleu Roussillon – qui se déroulera le jeudi 13 septembre à 16h à la Salle du Conseil Municipal en Mairie d’Amélie, convient parfaitement à ce thème puisqu’elle présentera son livre intitulé « L’histoire de Perpignan à travers ses rues » par le biais de petites histoires insolites.

Entrée libre.

Programme des Journées Européennes du Patrimoine.

Jeudi 13 septembre : 16h Conférence Hélène Legrais,  salle du Conseil Municipal.

Samedi 15 septembre : randonnée pédestre « La Chapelle Santa Engracia », départ 13h30 devant l’office de tourisme. Ouverture de la Chapelle toute la journée ; renseignements et inscriptions : Office de Tourisme.

« Ballade contée à la découverte du patrimoine caché d’Amélie- les Bains » Nelly Villeneuve, spécialiste du patrimoine, guide interprète er conteuse, vous propose un après midi à la découverte des secrets d’Amélie… Départ 15h devant la Mairie. (Inscriptions : 04.68.39.49.56.)

Samedi 15 et dimanche 16 septembre :

Ouverture du musée de la Poste en Roussillon, du musée des Arts et Traditions Populaires, Musée Mackintosh de 10h à 12h et de 14h30 à 19h.

Ouverture au public des églises d’Amélie et de Palalda.

Visite guidée des thermes d’Amélie : 14h à 18h le samedi ; 14hà 17h le dimanche.

Exposition de vieilles photos et cartes postales d’Amélie-les-Bains ;

       « Le Vallespir vu par Lady Fortescue, datant de 1818, documents d’archives, vieux plans de la commune, cahier de doléances… Chapelle des Armées de 15h à 18h.

Entrée libre.

samedi, 30 juin 2012

Laissez-vous conter Amélie-Palalda

 L’Office du Tourisme et le Pays d’Art et d’Histoire proposent tous les lundis et vendredis de mai à octobre, de conter l’histoire de Palalda et d’Amélie –les- Bains. Deux visites guidées, racontées par un guide –conférencier agrée. Améliens, Palaldéens, même si vous pensez connaître votre village, venez vous joindre aux séjournants pour tout savoir sur votre histoire et votre présent ; des anecdotes et des surprises vous attendent.

mini-Amélie vue 1.jpg

 Lundi, 15h30 : Parvis de l’église St Martin à Palalda.

 Vendredi, 15h30 : Office de Tourisme.

 Renseignements et Réservations : Office de Tourisme ; 04.68.39.01.98 ou contact@amelie-les-bains.com 

08:08 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |