vendredi, 09 octobre 2015

fête foraine

Lorsque nous étions  enfants, il y a de cela quelques années…. nous attendions avec impatience  la fête d’automne ou fête d’Amélie-les-Bains, pour profiter, en plus des festivités proposées, des manèges et autres activités foraines. Au fil du temps, les forains ont disparu de la fête ; ainsi,  des générations d’améliens ne les ont jamais connus ! Cette année, à l’initiative du comité des fêtes, la fête foraine est de retour ce week-end, sur le parking de la presqu’île, pour le plus grand bonheur des petits et des grands !

IMG_0911.JPG

lundi, 14 septembre 2015

Trois jours pour fêter dignement les 80 ans d'existence du groupe des danseurs catalans d' Amélie-Les-Bains.

Ce sont les 18, 19 et 20 septembre que le plus ancien des groupes folkloriques de France réunira toutes les générations de ses danseurs pour souffler ses 80 bougies.

Un peu d'histoire...

Son fondateur: c'est à l'initiative de M. Jean Trescases que naquit, un jour d'avril 1935, le groupe des danseurs catalans, avec la collaboration du chef de cobla, Camille Gili (cobla des Combo Gili). Il dirigea l'ensemble jusqu'en 1950; lui succédèrent Félix Berdaguer, Emile Puigségur, Sauveur Sitja, Vincent Escoffet, Jean Coll, puis Jean Sitja, Lucette Cortès, Patrick Villa et aujourd'hui Véronique Bastian, présidente depuis 2003.

Au sein de la tradition: Bien avant 1935, à l'occasion des fêtes carnavalesques et afin d'offrir aux curistes un spectacle pittoresque et original, le comité des fêtes sollicitait quelques couples de danseurs qui, en costumes catalans, exécutaient deux vieilles danses du pays: la « cascaballade » et l« entrallissade ».

Devant la difficulté à trouver, chaque année, jeunes filles et jeunes gens, c'est ainsi que Jean Trescases eut l'idée de créer une formation qui aurait un caractère permanent et l'avantage d'être disponible en d'autres occasions.

DC1935 (Copier).jpg

Aujourd'hui!

Un répertoire de 27 ballets: il est loin le temps des uniques « cascaballade » et « entrallissade » dansées à carnaval! Le répertoire s'est élargi avec un programme riche et varié qui offre au public un éventail de danses gracieuses et enlevées, telles le« ball de cercolets », le « ball de bastons », sans oublier le fameux « galop de penderettes » ou plus légères avec l'incontournable « ball de rentadores ». La dernière née, venue tout droit de Las Preses en Catalogne sud, s'intitule« ball de cintes ».

De Max Havart à Olivier Marquès: Max Havart fut un peu le compositeur attitré du groupe puisqu'on lui doit la plupart des pièces musicales. Il créa d'ailleurs tout spécialement une sardane « Amélie-Palalda » pour les 50 ans du groupe.

Actuellement, c'est la cobla « Trs Vents » qui accompagne les danseurs, dirigée par Olivier Marquès. Ce dernier, également compositeur, offrit à l'actuelle Véronique Bastian, la sardane appelée « Veronica dels banyes », à l'occasion des 70 ans de l'ensemble.

De nombreuses prestations: outre les fêtes locales et traditionnelles, les danseurs catalans donnent régulièrement des représentations dans leur cité mais sillonnent tout le département.

DéfiléDimanche064 (Copier).jpg

 

Trois jours pour faire la fête!

Vendredi 18: 21h, salle Jean Trescases, ouverture du 80e anniversaire avec un concert « Els Amics del Cant » d'Illes sur Têt. Entrée 5€ avec une consommation gratuite.

Samedi 19: 14h30, défilé de toutes les générations de danseurs de l'hôpital thermal des Armées au thêatre de Verdure pour un grand spectacle folklorique (tts générations) avec la cobla « Très Vents ». Entrée 5€.

Dimanche 20: 10h30, défilé avenue du Vallespir jusqu'au parc de loisirs « Le Château » animé par la    »colla Castellera«   «Els Angelets dels Vallespir » et « Els Salanc'ayres » avec sacs de gemecs et percussions, ainsi que « Els Gegants ».

13h, repas avec animation :12€ (réservations les 14,15 et 16, 8, rue Joseph Coste)

16h Ballade de Sardanes avec la cobla « Nova Germanor ». Entrée 5€.

 

mercredi, 02 septembre 2015

Festibanyes, les incontournables jeux taurins vallespiriens

Samedi 5 septembre, l'association culturelle et taurine  »Aficio Catalana », présente la douzième édition de son spectacle traditionnel.

Festibanyes-042.jpg

A Amélie-les-Bains comme ailleurs, les différentes étapes de la vie ou les traditions font l'objet de retrouvailles dès le plus jeune âge. C'est ainsi qu'après avoir grandi ensemble, une bande de copains a œuvré avec acharnement pour créer puis maintenir  »Festibanyes », une fête populaire et authentique comme on les aime.

Cette année, après onze ans de bons et loyaux services, le président de l'association, François Garrigue, a décidé de passer la main à Thierry Bes et Axel Martelo qui reprennent, avec fierté, les rênes de cette belle aventure pour vous présenter un spectacle dans la pure tradition.

Des vaches du pays valencien: l'élevage d' »El Gallo » se situe à quelques kilomètres de la vallée d'Uixo, la ville la plus taurine du Levant. Là-bas, des fêtes taurines de tout ordre ont lieu quasi quotidiennement, ce qui laisse à penser que les bestiaux de D.Tarrega sauront impressionner le public Amélien!

Festibanyes-308.jpg

Portugal, Landes, et Vallespir: la » Pega » est une des  »suertes » portugaises des plus emblématiques. Elle consiste à attendre la charge de l'animal à la file, le premier s'agrippant entre les cornes et les autres retenant la charge jusqu'à l'arrêter complètement. C'est ce que nous démontrera avec brio le groupe de  »Forcados Amadores Academicos de Elvas ».

Quant à la course landaise, elle est la tauromachie ancestrale du Sud-Ouest avec écarteurs et sauteurs. Les premiers ont pour rôle d'attendre la charge de la vache pour l'éviter en s'écartant au dernier moment et au plus près des cornes; les seconds exécutent diverses acrobaties au-dessus des cornes (saut de l'ange, périlleux, vrillé, pieds joints dans un béret, etc...).

Festibanyes-355.jpg

La  »Quadrilla Aficio Catalana » fera revivre les jeux d'antan qui avaient alors lieu sur les places des villages, en présentant une tauromachie oubliée et parfois méprisée:  »la Charlotada ». Surprise!

Au final, ce ne sont pas moins de 1500 places qui seront prises d'assaut au Théâtre de Verdure pour un spectacle qui mérite le déplacement jusqu'en Vallespir!

 

Au programme: 

10 h en ville Passa vile avec les Danseurs Catalans d'Amélie-les-Bains-Palada

11 h Arènes du Théâtre de Verdure : « CAPEA» de la quadrille Afici6 Catalane, suivit du CORREBOU de la MAINADA Entrée GRATUITE Bar « Le Château »: Bar - bodega toute ta journée

12h Ballade de sardanes avec les Danseurs Catalans d'Amélie-les-Bains-Palada 

13h Repas animé 

16h Plaça de bous del « Théâtre de Verdure »

Bous a la plaça

Bail d'entrada : Colla Costabona de Prêts de Mollo

Maxime Solera du Centre Tauromachique de Nîmes

Grupo de Forcados Académicos de Elvas

Sauteurs et écarteurs landais

Quadrille Aïïci6 Catalane 

Musica, : Cobl,a «T'RES VENTS »

18h  Bar « Le Châtea» »(avenue du Vallespir)

 Apéritif animé par la banda « LES CANAILLOUS » de MILLAS

20h Repas

22h Grand bal et concert du groupe« LES CASENOVES » 

 

Arènes le samedi : places assises : 9 € et 1 2 €i : debout : 6€ Repas de midi 13€/Repas du soir13€ Réservations : Salle Salvat, 16, avenue du Vallespir à compter du lundi 31 août Horaires : du lundi au mardi de 9 h - 20 h sans interruption - mercredi à vendredi 9h30 - 12h30 / 15h Renseignements: 04.68.83.99.44 

 

jeudi, 13 août 2015

La nuit de tous les continents, féerie folklorique

Le théâtre de verdure était, pour ainsi dire, complet pour ce 73ème festival folklorique!

Huit groupes représentatifs des différents continents pour 3 heures de spectacle festif et coloré!

Dimanche053.jpg

Après la présentation par la présidente Maguy Delmau, puis le mot du maire Alexandre Reynal, ce sont les danseurs catalans, accompagnés de la célèbre Cobla "Els tres vents," qui exécutèrent les premières danses représentatives de notre Vallespir. Derrière eux, les" Batuc'ados",une trentaine d'ados venue de Colombes, firent preuve d'un talent reconnu pour leur prestation de qualité et leurs rythmes endiablés.

Dimanche131.jpg

 

 

 

 

 

 

 


Puis ce fut le tour de 
 « El balcon dels artistas »- école de salsa  colombienne – devenue par deux fois championne d’Amérique latine qui époustoufla le public par ses performances.Dimanche178.jpg

« Kesaj Tchavè » de Slovaquie regroupe des tziganes issus des bidonvilles dont le répertoire s'inspire directement des musiques « à la mode » de la communauté rom ; ils terminèrent la première partie.Dimanche158.jpg

 

 

 

 

 

 

Après l’entracte, c'est le groupe de Bolivie - et non celui du Mexique ! comme cité par erreur dans nos précédentes colonnes... qui interprétèrent chants et musiques traditionnelles.Dimanche228.jpg

La Martinique représentée par « Gwoup 231 » nous emmena sur son île aux rythmes des mazurkas, biguines ou encore bélés.

Dimanche257.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Puis la troupe « Radost » de Biélorussie fit montre de l'éventail exceptionnel de ses costumes au travers des danses  et musiques traditionnelles du folklore slave.Dimanche354.jpg

Enfin, le deuxième groupe colombien « Estesis Danzas de Bogota » clôtura le spectacle avec une énergie et une technique remarquable, avant que les « Batuc'ados ne rassemblent tous les peuples sur scène  pour une  dernière danse au son des tambours, symbole d'un authentique partage !

Dimanche401.jpg

 

En résumé, un spectacle de haut niveau qui nous laisse des étoiles plein les yeux !

 

 

Toutes les photos sur PHOTO EXPRESS

lundi, 10 août 2015

La pluie s'invite au festival folklorique

En raison d'une météo pluvieuse, engendrant l'inondation de la scène devenue de ce fait impraticable et pour des raisons de sécurité liées aux installations électriques en tous genres (éclairage, sono, etc), le comité d'organisation du festival s'est vu contraint de devoir annuler la représentation du samedi soir.
Les personnes ayant effectué les réservations peuvent s'adresser à l'office du tourisme pour obtenir leur remboursement.

jeudi, 06 août 2015

Soirée martiniquaise sur le site de Palalda.

La première soirée du 73ème Festival Folklorique s’est déroulée sur la place du village médiéval de Palalda. Au cours d’un repas spectacle,  le groupe de la Martinique « Gwoup231 » a  donné le meilleur de lui-même près de deux heures durant,  pour présenter en danses une tournée de l’île paradisiaque que constitue la Martinique.

Ce groupe,  crée en 2007, est devenu une association loi 1901 depuis juillet 2012 et dont les membres, tous passionnés de musique et de danse, font un spectacle qui tourne essentiellement autour d’un seul et même rythme : la musique de rue.

festival folklorique

Le déhanchement des femmes et les airs entraînants de la musique créole ont su dépayser le public palaldéen au cours de leur représentation. « Biguine » et « Bélé », « Mazurka » et « Quadrille » ont ponctué la première partie en mettant l’accent sur la particularité des coiffes des dames : en effet, La coiffe montée d’une seule pointe signifie que la belle est « disponible », de deux pointes que la jeune fiancée n’est pas tout à fait décidée, de trois pointes qu’ elle est mariée et intouchable , tandis que celle à quatre pointes dit que cette dernière est frivole, seule ou veuve ; enfin c’est un cœur à prendre ou à reprendre !

festival folklorique

En deuxième partie, changement de costumes et nous voilà transportés dans le monde festif du carnaval créole. Musiques cadencées, déhanchements toujours aussi spectaculaires et rythmes effrénés démontrent bien le goût marqué pour la fête dans ce département d’outre-mer.

festival folklorique

 

On les retrouve aujourd’hui, lors du défilé dansant dans les rues de la ville et en présence de tous les groupes, ainsi que ce soir dès 20h30 dans les rues pour des animations gratuites avec les cafetiers et restaurateurs.

Toutes les photos chez PHOTO EXPRESS au 35, rue des Thermes 04.68.39.24.70

dimanche, 26 juillet 2015

73ème festival folklorique, dans les coulisses

Du 3 au 9 Août se déroulera l'incontournable Festival Folklorique International. Cet événement, qui va animer la ville durant une semaine, ne pourrait être envisagé sans ces femmes et ces hommes qui constituent le noyau du comité du festival et qui sont tous  bénévoles. Pendant cette période, la logistique, l'accompagnement des groupes sur les lieux de représentation, la communication entre les groupes invités et leurs hôtes, représentent les différentes tâches auxquelles s'attellent les bénévoles qui forment  l'équipe que Maguy, la présidente, encadre. L'ensemble de ces personnes  devra également satisfaire aux « exigences » du groupe folklorique dont il aura la charge, plus les tâches plus quotidiennes comme celles qui consistent à s'occuper de leur confort ( repas, couchage, fournitures de boissons lors des défilés, etc.).

Le Festival Folklorique d'Amélie-les-Bains a un budget de 100000 €;  malgré tout, le spectacle serait  irréalisable sans l'aide des bénévoles; alors, quand vous profiterez du spectacle de rue, des animations, des représentations sur site, ayez aussi une pensée pour ceux qui œuvrent dans  l'ombre.

IMG_0322 (Copier).JPG

Un peu d'info :

Réservations du 30 juillet au 9 août inclus au bureau des réservations au 16, avenue du Vallespir, Téléphone 04.68.83.99.44

Informations : Office du Tourisme, 22, avenue du Vallespir, Tèl : 04.68.39.01.98

Les groupes folkloriques : Mexique, Biélorussie, Slovaquie, Martinique, Colombie (Groupe traditionnel + école de Salsa), Danseurs Catalans d'Amélie les bains, Les Batuc'ados.

Les spectacles :

Vendredi 7 : Viva Colombia, 20h30, repas spectacle au Théâtre de Verdure.

Samedi 8 : Cocktails de folklores, 21h au Théâtre de Verdure.

 

Dimanche 9 : La nuit de tous les continents, 21h au Théâtre de Verdure