lundi, 21 septembre 2015

Amélie Jazzie

La place de la République était bondée ! Les terrasses assaillies, les trottoirs débordants, les groupes de gens se pressant sur les rebords le long du Mondony, s’agglutinant sur les marches descendant vers la place ou carrément sur la chaussée de la rue Castellane, juste derrière la scène, les déjà habitués de cette 1ère édition d’Amélie Jazzie arrivant avec leur propre siège pliant,.. une température estivale bien agréable, tout était réuni pour faire de ce concert un moment de douce joie et de plaisir emportant le public vers une très supportable légèreté de l’être.

Il faut dire que les 22 musiciens composant ce Harlem Nights Big Band superbement dirigé par le saxophoniste Gavin Hackett, ont mis le paquet pour illuminer cette soirée de conviviale communion transgénérationnelle où Améliens, voisins du Haut Vallespir Sud Canigó, des Albères, des Aspres et de la Côte Vermeille, curistes et vacanciers se sont sentis transportés par une rythmique envoûtante, un clavier d’une somptueuse fluidité, des basses délicatement inspirées et une batterie de cuivres étincelante…

La place de la République était devenue un très intime club de Harlem, surfant sur les vagues de Swing des années d’avant comme d’après-guerre au gré d’une palette alternant joie de vivre explosive et mélancolie très daba-da-bada. Les fantômes des grands maîtres du Big Band, de Glenn Miller, Count Basie, Woody Herman à Duke Ellington ont été brillamment invoqués qui sont littéralement descendus au milieu de danseurs emballés, expérimentés, amateurs ou simplement néophytes et d’auditeurs épanouis et irradiants, tous enveloppés dans une belle harmonie d’émotions partagées.

Remercions tous ces musiciens d’être venus nous porter une bien belle joie vespérale dont beaucoup dans le public ont eu du mal à s’arracher, prêts qu’ils étaient à prolonger la nuit bien plus avant….

Amélie Jazzie a ainsi clos ce 1er essai subtilement dédié au Swing. Les Afters Shavers dirigés par Arnaud, l’Alain Brunet Quintet et le Harlem Nights dirigé par Gavin Hackett ont incontestablement creusé un premier sillon, le public de juillet à septembre était au rendez-vous et a d’ores et déjà laissé entendre qu’il le serait de nouveau dès que…

Reste à transformer ce 1er essai enthousiaste… au fil des mois qui mènent aux prochains grands rendez-vous de l’été prochain. Nous avons confirmation que l’équipe municipale y travaille déjà très activement… Suspens donc !

DSC_4323 (Copier).JPG

 

Les commentaires sont fermés.