vendredi, 31 juillet 2015

Amélie Jazzie: un coup de belle folie

En deux soirées, Amélie a fait aimer le jazz à son public.

Jeudi soir sur la place de la République, « les 7 garnements » composant le « small big band » After Shavers ont enflammé le parterre bondé, les terrasses pleines, les trottoirs noirs de monde, et la piste « hot » où ont swingué jusqu’à la dernière note de nombreux couples enchantés par les accords de cet excellent ensemble et la voix subtilement éraillée de son chanteur. Les échos cuivrés de cette somptueuse musique des années 30-40 n’ont pas fini de résonner sur les murs doucement illuminés de cette place toute indiquée pour ce genre de rassemblement convivial heureux !

DSC_2962 (Copier).JPG

Le lendemain fut dédié au tonnerre et aux éclairs : ceux du ciel d’abord qui obligèrent organisateurs et techniciens a démonter une installation conséquente au cœur du magnifique théâtre de verdure et à se rabattre, en deux notes et trois accords, sur la Salle Jean Trescases qu’ils eurent le talent de transformer en véritable cabaret club. Histoire de laisser tout le champ à cinq « seigneurs » du jazz français contemporain. Ce fut alors une soirée de pur enchantement dédiée certes à Trénet, mais surtout illuminée par la virtuosité de chacun de ces compères complices en diable pour le plus grand ravissement d’un public tout ébaubi se dressant en longue « standing ovation ». Le talent, la subtilité, l’éclat du «  Alain Brunet Quintet » avaient triomphé des éléments déchaînés qui ont incontestablement privé un public, plus nombreux encore, perdu sous l’effet du tonnerre, d’un moment de douce grâce et de chaude émotion partagées. 

DSCF9693 (Copier).JPG

15:12 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.